lundi 27 juin 2011

La cuisine d'Auvergne et du Limousin, de Jean Anglade (préface)


La cuisine d'Auvergne et du Limousin
 de Jean Anglade (préface)
De Borée (2007)
160 pages
Cuisine

Résumé
L’aliment de base dans la cuisine d’Auvergne et du Limousin a été des siècles durant la pomme de terre, le végétal qui supprima les famines. Aussi la trouve-t-on dans la plupart des soupes, en compagnie des viandes, dans plusieurs omelettes, dans les plats vedettes qui suffisent à établir la gloire d’une région : potée auvergnate, aligot de l’Aubrac, truffade du Cantal, gigot brayaude de Riom, pâté aux pommes de terre en Marche et en Combrailles, millards et pompes…
Le cochon lui fait cortège, accompagné de la châtaigne. Rôtie ou bouillie. En farine pour faire le pain des pauvres. A ces fondamentaux il convient de rajouter les légumes : chou, rave et carotte, compères inséparables. Et Dame lentille. La vache et ses dérivés : lait, beurre et fromages. Les produits de la basse-cour. Les douceurs de l’été : pêches, cerises. De l’automne : pommes, poires, raisin et miel. De l’hiver : noix, noisettes et nèfles. L’huile de noix et de colza. Sans oublier le vin… A table : une cuisine savoureuse et roborative nous y attend.

Jean Anglade, monument de la littérature auvergnate, est amoureux de son terroir dans son entier : paysages, traditions, âmes fortes et… cuisine traditionnelle ! Il préface ici d'une plume délicieuse un recueil de recettes alléchantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire